Aller au contenu
Accueil » Blog » Comprendre la mise en jeu dans le hockey

Comprendre la mise en jeu dans le hockey

Lors d’un match de hockey sur glace, la mise en jeu nécessite d’adopter certains placements. Ces placements dépendent fortement de la configuration de jeu (offensive ou défensive) adoptée par les deux équipes. Recensez ci-dessous quelques stratégies pour réussir la mise en jeu dans le hockey.

Que dit la réglementation ?

Selon Michael Juret, la réglementation veut qu’il existe 3 types de mise en jeu (celle centrale, celle en zone offensive et celle en zone défensive) dans le hockey sur glace. Plus de détails ci-dessous sur ces 3 types de mise en jeu.

La mise en jeu centrale

Lorsque la mise en jeu est centrale, cela veut tout simplement dire que les joueurs concernés doivent se placer au centre. Les joueurs concernés par cette mise en jeu sont les deux attaquants. Pendant ce temps, les deux ailiers de chacune des équipes se positionnent hors du rond-point central, chacun dans sa moitié de terrain.

La mise en jeu en zone offensive

Il existe une grande similitude entre la mise en jeu centrale et celle en zone offensive. En effet, les centraux sont positionnés à l’intérieur du cercle et les deux ailiers en dehors du cercle. Notez que cette mise en jeu peut se faire dans l’une ou l’autre moitié de terrain de chaque équipe.

La mise en jeu en zone défensive

Cette mise en jeu est reconnue pour sa complexité et pour le fait qu’elle nécessite une grande vigilance. Il suffit en effet d’un mauvais placement pour être puni. Les centraux sont toujours à la baguette lors de cette mise en jeu. Tous les autres joueurs sont en dehors du cercle avec les défenseurs qui se positionnent face à leur goal.

Respecter la stratégie

Pour toutes les mises en jeu, chaque équipe, qu’elle soit dans sa phase offensive ou défensive, doit opter pour des stratégies bien définies.

Les défenseurs

Les défenseurs sont considérés comme des maillons très importants, quelle que soit la stratégie utilisée par chaque équipe. Lorsque le joueur central d’une équipe remporte le face à face, l’un des défenseurs à l’obligation de se projeter en jetant pour donner des possibilités d’offensive à l’attaquant.

Le second défenseur reste légèrement en retrait. Son rôle est de faire la couverture de la zone de défense en cas de perte pour empêcher tous les tirs provenant de l’axe.

Les ailiers

Lors d’une mise en jeu surtout celle centrale, les ailiers sont considérés comme les premiers défenseurs en cas de perte lors du face à face par leur attaquant. En effet, dans cette situation, ils doivent immédiatement procéder au marquage du défenseur adverse pour l’empêcher de se projeter à l’avant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.